Language
Now in Minsk   The weather in Belarus

Accueil Economie et business Pays ouvert à l’investissement

Le guide pour les investisseurs

Créer un climat favorable à l'investissement et augmenter l'investissement direct étranger, accroître l'efficacité de leur utilisation est un axe principal de la politique économique.

Dans l’étude de l’IFC et de la Banque mondiale «Doing Business 2013» le Bélarus a occupé la  58-ème place en termes de faire des affaires dans 185 pays, en améliorant son classement mondial à 2 points. «Doing Business 2013», en plus de comparaisons avec d'autres pays, évalue les progrès de chaque pays par rapport à lui-même, pour la période de 2005 à 2012. Dans le cadre du modèle d'évaluation, le Bélarus est le troisième sur 185 pays sur l'échelle de réformes au cours de 8 dernières années. Dans «Doing Business 2012» le Bélarus a également fermé le « triplet » des réformateurs les plus actifs de l'effet cumulatif de la libéralisation de l'environnement commercial, comme en témoignent les indicateurs entre le «Doing Business-2006 » et « Doing Business 2012 ». Les experts de l’IFC et de la Banque mondiale ont également apprécié  des réformes positives que le Bélarus a réalisé dans le domaine de la fiscalité.

En comparaison avec les pays voisins le Bélarus a l’image assez favorable  à comparer avec  la Russie (112-ème place dans le «Doing Business 2013») et l'Ukraine (137-ème place), mais cède aux « voisins » occidentaux – la Lettonie (25-ème place), la Lituanie (27-ème place). Le classement du Bélarus est le plus proche à celui de la Pologne – la 55-ème place de ses pays voisins.

Les représentants de 30 pays montrent aujourd'hui l'intérêt pour l'économie du pays. L’intérêts de l’investissement englobe tous les secteurs, bien qu'il n'y ait plus d'attention aux industries du bois et d’alimentation.

Toutefois, le gouvernement du Bélarus estime que l'investissement devrait provenir de l'industrie high-tech, et ainsi apporter une plus grande valeur ajoutée, des exportations et de la compétitivité du produit final. À cette fin, depuis le janvier 2012 dans le pays fonctionne la Stratégie visant à attirer les investissements directs étrangers pour la période allant jusqu’à l’an 2015.

L'industrie pharmaceutique du Bélarus est appelée par les experts la domaine prioritaire pour l’investissement. Au cours de 5 années prochaines, elle doit être l'une des industries les plus innovatives. Le gouvernement prévoit  la création des entreprises conjointes pour la production de médicaments hautement efficaces en conformité avec les exigences de bonnes pratiques de fabrication.

L’investissement potentiel est la production des polymères, des fibres et filés chimiques, des peintures et des vernis. Ainsi, dans l’usine «Polotsk-Steklovolokno » on prévoit de commencer la production de fibre de basalte, qui est utilisé dans la fabrication de matériaux pour l'isolation du moteur, le renforcement des structures, de protéger l'enfouissement des déchets particulièrement toxiques. Une demande pour le produit, selon les experts, dépasse significativement les possibilités de la Russie et de l'Ukraine pour sa production.

Une autre voie prometteuse — la production des matériaux fibreux qui sont utilisés pour créer une soi-disant «salle blanche» dans la production de produits électroniques à haute fréquence. Les produits des producteurs bélarussiens sont exigés non seulement en Russie et au Kazakhstan, mais aussi dans l’Allemagne, au Corée du Sud, aux États-Unis et à Taiwan.

Le nouveau visage de la capitale bélarussienne. Photo: interfax.by.