Language
Now in Minsk   The weather in Belarus

Accueil Economie et business Sur le chemin vers l’OMC

Sur le chemin vers l’OMC

Depuis l’août 2012 la Russie est devenu le membre à part entière de l'OMC. Le Bélarus et le Kazakhstan — partenaires russes dans l'Union douanière — continuent à mener des négociations sur l'adhésion à l'OMC eux-mêmes. Selon des prévisions optimistes, le Bélarus peut adhérer à l'OMC, dans les deux ans, les négociations d'adhésion sont menées depuis 1993.

Les négociations sur l'adhésion à l'OMC sont menées dans quatre directions:

  • mettre la législation en conformité avec les accords multilatéraux de l'OMC;
  • l'accès au marché des produits de base;
  • l'accès au marché des services;
  • le soutien de l'État de l'agriculture.

Dans le même temps, dans le cadre de  la CEE le Bélarus s’est engagé de mener la même  politique économique avec la Russie et de maintenir des mesures adéquates pour le soutien des producteurs nationaux. Dans le cadre de l'adhésion de la Russie à  l'OMC les formes de soutien de l'Etat des entreprises bélarussiens et des industries entières exigent un examen systématique. Ainsi, l'un des premiers structures  bélarussiens Bellegprom a développé une stratégie de travail dans le cadre de l'OMC, et il l’a déjà convenu avec le Ministère des Affaires étrangères et le Ministère de l'Economie.

L'adhésion de l'un des trois membres du triplet douanier donne quelques avantages aux partenaires de l’UD: c'est la suppression des droits d'importation sur les équipements de production, ce qui permet de moderniser plus vite  la production. En outre, l'OMC n'interdit pas l'octroi de subventions publiques et de subventions pour les produits innovants, l'adaptation de nouveaux produits sur les marchés.

Des experts internationaux ne prévoient pas de problèmes mondiaux de l'économie du pays après l'adhésion du pays à l'OMC. Parmi les avantages, outre l'ouverture inaccessibles auparavant en raison de certaines limitations du marché et des conditions égales, ils soulignent également la baisse attendue des droits d'importation sur des matériaux et composants utilisés dans la fabrication. L'adhésion à l'Organisation mondiale du commerce va accélérer le processus de modernisation des entreprises bélarussiennes. Tout cela permettra d'améliorer la qualité des produits nationaux, de réduire les coûts de production, et donc — d'accroître les exportations. À l'OMC, sera également plus facile de résoudre le problème des mesures antidumping.